• Natashia Moraes

Mai, le retour du soleil et de la fertilité ! Venez danser la vie qui bat à nouveau...

Dernière mise à jour : 26 avr.

Le mois de mai est enfin arrivé en apportant le soleil qui ouvre le chemin vers l'été ! Les fleurs sont déjà partout, les beaux jours nous invitent à sortir et à socialiser, pleins d'envie de vivre la vie qui bat à nouveau !

À ce moment là, nous pouvons percevoir une nouvelle énergie qui s'agite à l'intérieur, une énergie qui nous réveille et nous invite à profiter de la vie, à prendre plaisir, à respirer l'air chaud et à sentir le soleil qui échange ses photons avec notre peau et lui redonne couleurs et vitalité. Tout cela inspire la créativité et nous invite à interagir avec les autres et avec la nature verdoyante et magnifique qui nous entoure !



Le mois de mai est enfin arrivé en apportant le soleil qui ouvre le chemin vers l'été !

Ce que nous ressentons à l'approche du printemps est le réveil de l'énergie vitale créatrice, notre feu intérieur qui monte de la base de la colonne vertébrale à nos centres de vision et au sommet de la tête, l'énergie vitale qui connecte notre corps avec notre l'esprit, dans un parfait mariage sacré entre la terre et le ciel, en nous et à travers nous ! (Kundalini) Après une longue période de tension causée par l'énergie vitale condensée, en hiver, sa libération et son expansion s'ensuivent, comme une cascade d'énergie vibrante et chaude qui se propage à travers le corps à travers ses canaux physico-énergétiques. Ce moment peut être véritablement orgasmique lorsque nous permettons au flux naturel de la vie de se produire dans notre univers intérieur, et, en conséquence, nous sentons prospérité et abondance de joie de vivre. La cérémonie de Cacao nous aidera à ouvrir les portes de notre sentir. Pour en savoir plus sur la science derrière le Cacao Cérémonial cliquez ici.


L'essence ancestrale de la célébration du 1er mai


La vie est simplement ce plaisir trouvé dans la danse des polarités dans toutes les directions du temps et de l'espace où elles se rencontrent ! C'est l'essence ancestrale de la célébration du 1er mai, qui n'a rien à voir avec la fameuse fête du travail et nous invite à danser lors de notre prochaine Cérémonie Transdance Cacao qui aura lieu à cette date. Les anciens peuples de cette région, qui vivaient en profonde fusion avec la nature et les cycles de vie, profitaient de cette énergie vitale créatrice éveillée, qui est en fait l'énergie sexuelle elle-même, pour accroître la fertilité de la terre et garantir ainsi la fertilité des troupeaux, des femmes, de la familles et l'abondance des récoltes.

Selon les historiens, de nombreux peuples tels que les anciens Égyptiens, Grecs et Romains avaient l'habitude de faire des unions sexuelles sur les champs labourés comme une forme de rituel dédié à la terre pour attirer la fertilité, une offrande de son énergie sexuelle créatrice à la Grande Mère. Les rituels les plus connus de cette époque s'appellent Beltaine et Floralia.


Le rituel de Beltaine?

Le rituel de Floralia?

Conclusion?


 

Le rituel de Beltaine?


Beltaine, qui signifie « le retour du soleil », est la fête gaélique du 1er mai, l'un des 4 moments les plus importants du calendrier celtique, et l'un des plus présents dans le folklore européen.

Historiquement, il a été largement observé en Irlande, en Écosse et sur l'île de Man. Les anciens Celtes croyaient que le soleil était retenu prisonnier pendant les mois d'hiver pour être libéré chaque printemps pour régner sur le ciel d'été et ils ont célébré cette libération mythique avec des cérémonies du feu et une grande fête pour marquer l'occasion. Dans cette version celtique du 1er mai, des rituels étaient exécutés pour protéger le bétail, les récoltes et les personnes, et pour encourager la croissance. De nos jours, il est courant d'avoir des fêtes folkloriques au cours desquelles les gens dansent autour de rubans, vêtus de fleurs. Il peut également être représenté par des danses autour de grands feux de joie qui signifient le soleil, dont la puissance bénit et protège les familles et leurs productions agricoles.


Le rituel de Floralia?



Les Romains ont marqué l'occasion il y a plus de deux millénaires avec la Floralia, ou Fête de la Flore, une cérémonie de cinq jours pour honorer la déesse des fleurs, de la végétation et de la fertilité.

Le festival Floralia était marqué par des spectacles de danse et de théâtre, qui comprenaient souvent des mimes, des actrices et des acteurs nus, des concours, des spectacles de cirque et un sacrifice à Flora. La danse romaine la plus remarquable fut peut-être celle que l'on institua en l'honneur de Flore. C'était à l'origine une danse simple et naïve, exprimant la joie que causait à la jeunesse le retour du printemps.


Conclusion


Dans l'antiquité, il n'y avait pas de séparation entre la religion et le plaisir, entre le corps et la spiritualité, entre le sexe et le sacré. Cette rupture s'est produite récemment (si l'on compare toute l'histoire de l'humanité) au Moyen Âge, lors de la colonisation chrétienne des peuples autochtones

d'Europe, et plus tard des Amériques, installa l'idée du péché et inventa le paganisme. Aujourd'hui encore, nous sommes contaminés par ces croyances et jugements sur le corps et le plaisir, créant inconsciemment une aversion morale, psycho-émotionnelle et même physique pour tout ce qui concerne les sensations agréables du corps. Cela affecte notre capacité à ressentir et favorise la rationalisation de la vie. Même les chercheurs spirituels ont du mal à se connecter véritablement et

profondément à leur être spirituel en raison de la négligence du corps en tant que temple sacré de l'esprit et de l'ignorance de la véritable unité qui est recherchée et uniquement atteinte en intégrant le corps !


Eh bien, si le corps est notre plus grand héritage et le temple de notre règne en tant que co-créateurs dans cette réalité physique, si nous voulons exprimer notre potentiel créatif maximum, expérimenter l'unité et être des êtres complets, prospères et heureux, la connexion avec le corps est la première étape. Avant même toute étude philosophique, métaphysique ou mystique, avant même toute connaissance, il faut apprendre à être. Et nous ne pouvons être qu'à travers le corps physique, c'est son caractère sacré. Accueillir, sentir, aimer le corps, lui apporter soin, respect et plaisir fait partie de ce cheminement et la danse est la clé qui réunit toutes les portes de cette reconnexion.


A travers la danse sacrée, qui est une danse spontanée, pleine de présence et exempte de jugements ou de conditionnements, la danse dans la prière, nous rassemblons nos polarités dans un mariage sacré interne, revitalisons notre corps physique, ressentons le plaisir de vivre et respirons la créativité ! La danse active les sentiments et fait taire la pensée. C'est votre plus grand médicament ! Ceci est notre invitation à chaque Cérémonie Transdance Cacao.

Dans cette prochaine édition de la Transdance & CacaoCeremony,


nous donnerons encore plus la priorité à la conscience du corps en tant que temple et demeure de notre pouvoir créatif. Nous danserons en dévotion à la Déesse Terre, en dévotion à notre propre corps sacré, en prière pour l'éveil de la conscience de chacune de nos cellules, pratiquant l'amour par l'action, par le sentiment, par la danse !

Pour en savoir plus sur la prochaine cérémonie, visitez notre site internet en cliquant ici

Bienvenue à la danse de l’amour !

58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout